Précédent

Les témoignages d'eBalance

Christine Herzig (52), -20 kg

Avant Avant
Après après
Portrait Christine Herzig :
  • Âge: 52
  • Domicile: Büren zum Hof BE
  • Métier: Assistante en géstion du personnel
  • Taille: 169 cm
  • Poids initial: 92 kg
  • Poids actuel: 72 kg
  • Poids idéal au départ: 68 kg

« Quand on est gros, le quotidien est une torture »

Septembre 2013 / Toute personne qui veut perdre du poids peut y arriver : Christine Herzig en est convaincue. Grâce à eBalance, cette femme de 52 ans a réussi à perdre 20 kilos en pleine ménopause. Elle est toujours joyeusement étonnée que cela ait été si facile et à quel point elle se sent en formeaujourd'hui.

« Je me souviens encore d'une discussion animée avec mon médecin parce que je refusais de monter sur la balance », raconte Christine Herzig. « Il a essayé de me convaincre de regarder mon problème de poids en face. Mais je ne voulais rien entendre. »

Pour une taille de 1,69 m, cette assistante en géstion du personel de Büren am Hof pesait alors plus de 90 kilos. Elle ne parvenait plus à maîtriser son poids, malgré un travail stressant et physique ainsi que du sport.

De trop, trop malsain et trop gras

Christine Herzig en connaît la raison. « Pendant 11 ans, j'étais guide de voyage à l'étranger. J'ai perdu l'habitude d'une alimentation saine et régulière. Quelquefois, je ne pouvais manger qu'à deux heures du matin. Évidemment, à des heures pareilles, ce n'étaient pas les repas les plus sains. »

Quand elle revenue en Suisse, elle a emménagé avec son ami. Ce dernier a un bon coup de fourchette, et elle suivait vaillamment, allant jusqu'à se servir deux ou trois fois. Christine Herzig reconnaît également que son ignorance totale en matière de composition des aliments. « Je ne savais même pas que certaines sortes de yaourt étaient riches en sucre et en matières grasses, et qu'on pouvait les remplacer par des versions allégées. »

Mais c'est d'abord la taille de ses portions qui s'est réduite. Au niveau du poids, ses portions actuelles correspondent au tiers de ce qu'elle mangeait avant de s'inscrire à eBalance. Elle est ainsi parvenue à perdre 20 kilos en à peu près six mois.

Le déclic

Christine Herzig compare les personnes qui mangent trop aux alcooliques ou aux drogués : « Je n'avais rien à faire des conseils bien intentionnés de mes amis, ou des gens qui se moquaient de mon poids derrière mon dos. » Il fallait d'abord qu'elle ait un déclic pour s'avouer qu'elle avait un problème.

Ce déclic est survenu l'hiver dernier. Christine Herzig se sentait alors très mal dans sa peau : le médecin lui prescrivait déjà depuis longtemps des médicaments contre l'hypertension. « J'avais l'impression que mon corps était boursoufflé jusqu'à la racine de mes cheveux.  J'avais l'impression que j'allais bientôt exploser comme une cocotte-minute. »

C'est à cette époque qu'elle a rencontré à sa salle de sport une connaissance qu'elle n'avait pas vue depuis longtemps. « Quand j'ai vu combien elle avait maigri, je n'en suis pas revenue », dit Christine Herzig en riant. C'est alors qu'elle a entendu parler d'eBalance pour la première fois.

Supprimer les sauces toutes prêtes

Elle s'est rapidement inscrite elle-même au programme, et dans les semaines qui ont suivi, elle s'est astreinte à saisir depuis son ordinateur tout ce qu'elle mangeait et en quelle quantité dans son journal en ligne. Au début, il était fastidieux d'avoir à peser toutes les portions. Et comme elle ne cuisinait que des recettes de la base de données eBalance, il lui fallait beaucoup de temps pour les courses et la préparation.

Cependant, elle a rapidement appris à évaluer les portions d'un coup d'œil et elle a adapté ses propres menus pour qu'ils soient sains et légers. « J'ai supprimé les sauces toutes prêtes, le ketchup et les gâteaux apéritif du menu », dit-elle. « J'en ai mangé pendant quarante ans. Je sais quel goût ça a, et que je ne manque rien. Si je les remplace par une vinaigrette maison ou que je mange des morceaux de concombre avec une sauce légère, je me fais plaisir. Ainsi, je ne renonce à rien », résume-t-elle.

Ni faim, ni envies

Pour Christine Herzig, l'un des gros avantages d'eBalance et qu'on n'est forcé de renoncer à rien. Contrairement aux régimes qu'elle avait essayés auparavant, comme le régime des groupes sanguins, tout est permis, tant que c'est avec modération. « Cela m'étonne encore et toujours, d'avoir besoin de beaucoup moins de nourriture que je ne le pensais auparavant. Je n'avais jamais faim, ni de grosses envies. Au contraire, je reste étonnée d'avoir maigri aussi facilement. »

Après le changement d'alimentation, l'autre point important pour Christine Herzig était le sport. Elle suit régulièrement des cours de Spinning et de Body-Pump. Un cours de Body-Forming l'a aidée à retendre sa peau devenue flasque. Il est important de ne pas compenser les calories dépensées en activités physiques en mangeant plus, insiste-t-elle.

Perdre du poids malgré la ménopause

Cela en vaut la peine : Physiquement et moralement, il y avait longtemps que Christine Herzig ne s'était pas sentie aussi bien. « Cela fait incroyablement plaisir d'acheter de beaux vêtements, et j'apprécie les compliments de mes amis et mes connaissances. J'adore maintenant les randonnées, alors qu'il y a deux ans, je m'effondrais presque. »

Alors qu'elle craignait au début qu'il soit impossible de perdre du poids pendant la ménopause, son amaigrissement s'est déroulé sans aucun problème. « Il fallait évidemment avoir de la discipline, mais je suis certaine que toute personne qui veut vraiment perdre du poids peut y arriver. » Aucune personne en surpoids n'arrivera à me faire croire qu'elle se sent bien dans sa peau », affirme-t-elle. « Je sais ce que c'est, la vie quand on est gros. Je l'ai ressentie comme une torture pendant des années. »

Christine Herzig apprécie d'autant plus sa nouvelle silhouette et la vitalité qui l'accompagne au quotidien.

Karolina Dankow, septembre 2013

Astuces de Christine Herzig
  • La meilleure motivation est d'anticiper le moment où les pantalons ne serreront plus, où l'on recevra de nombreux compliments et où l'on se sentira mieux et plus conscient de soi.
  • Une personne qui mange équilibré et s'autorise de tout n'a pas faim et n'a pas de grosses envies.
  • Ne pas compenser en mangeant les calories dépensées en sport.

Découvrez d'autres témoignages

  • « Quand on est gros, le quotidien est une torture »

    Christine Herzig (52), -20 kg

  • « Maintenant, je sais ce dont mon corps a besoin »

    Arno Grüter (37), -16 kg

  • « C'est un programme sérieux et réaliste »

    Anita Züllig (44), -9 kg

  • « Je profite de la vie, mais autrement qu'avant »

    Frank Blindenbacher (59), -12 kg

  • « Une plus grande compréhension mutuelle »

    Susanne et Daniel Zürcher (35 et 36), -6,5 kg / -5,4 kg

  • « Agile et joyeuse »

    Bianka Hauffe (32), -9 kg

  • «Maintenant j'ai l'air mince même sans talons»

    Christine Pricaz (48), -9 kg

  • « Le sentiment de culpabilité lors des repas a disparu »

    Anita Pascarella (45), -21 kg

Souhaitez-vous également parler de vos succès?

Alors ça continue ici Précédent

eBalance fonctionne et s'adapte à chacun.

Démarrez votre programme individuel dès maintenant